LE PIGEON CAUCHOIS

Parmi tous les pigeons qui ornent toutes les volières ou qui constituent des élevages de plein vol, le Cauchois mérite incontestablement de susciter le plus d'intérêt. En effet, il représente un de ceux qui cumulent au plus haut degré les qualités requises tant du pigeon de rapport que du pigeon de fantaisie.

Pigeon d'agrément? Il l'est certes par sa prestance, son élégance, la beauté de son plumage aux couleurs intensément contrastées. Pigeon de produit? Il possède un ensemble de qualités pratiques qui le classent parmi les meilleurs car, tout en étant très prolifique, son poids dépasse 700g et c'est sans aucune difficulté que les reproducteurs produisent de nombreux jeunes dodus à souhait et à la chair savoureuse. Bref, le Cauchois constitue l'exemple le plus parfait de l'alliance beauté-utilité et c'est à ce titre qu'il est permis de recommander ce très intéressant pigeon.

L'origine

Race spécifiquement française, le Cauchois provient de la région de Caux, en Normandie. A l'origine, d'ailleurs très ancienne, c'était un gros pigeon de ferme apprécié pour sa rusticité, sa productivité et son volume. Il semble bien que le Cauchois résulte du croisement d'un Mondain Normand (probablement celui appelé le "gros fallu") dont il a bénéficié du poids et d'un Boulant duquel il a gardé certaines caractéristiques, dont le caractère gai, la forme élancée, la bavette, la façon de s'enfler le jabot assez fortement et un claquement d'ailes bien typique au Claquart Lillois par exemple.
Plus de 300 ans de sélection ont permis d'obtenir le type actuel et malgré de nombreuses péripéties, notamment au cours des dernières guerres, le Cauchois a toujours rapidement retrouvé sa vogue et ses qualités intrinsèques, ce qui démontre sans aucun doute la solidité de la race mais également l'engouement dont elle jouit chez de nombreux éleveurs.
Jadis, le Cauchois était dénommé "Mondain de Caux" puis "Maillé de Caux" en raison de la disposition des mailles de couleur de son plumage, mais après l'admission des variétés n manteau uni et barré ainsi que d'autres, unicolores, l'appellation primitive a été abandonnée pour celle du Cauchois.

Elevage

Le Cauchois est un pigeon très prolifique, très rustique et excellent nourricier. Il donne de nombreux et gros pigeonneaux qu'il élève parfaitement.
Il a le caractère gai et se montre très remuant sans être batailleur. Bien que volant aisément, ce pigeon s'éloigne peu de sa demeure et peut être tenu en captivité sans nuire à sa reproduction; il s'acclimate donc tout aussi bien dans une volière restreinte qu'en liberté complète.
L'élevage ne présente pas de particularité par rapport à celui d'autres races.
Il faut toutefois attirer l'attention des éleveurs sur le fait qu'il s'agit d'un pigeon de grosse taille et, qu'en conséquence, il importe de prévoir des nids ou des plateaux suffisamment spacieux pour recevoir et loger les pigeonneaux sans risquer, par exiguïté, que ceux-ci présentent des malformations lors de la croissance.
Par contre, dans le but de maintenir ou d'accroître un très riche coloris de maillage, le charme de ce joli pigeon, l'accouplement nécessite des soins assidus.
En effet, à côté de la sélection qui vise à obtenir les pigeons d'excellentes formes, dont les caractéristiques répondent en tout point au standard de la race, il faut aussi sélectionner pour atteindre une bonne teinte de fond et surtout une belle régularité et de splendides teintes de maillage.
Le croisement du  rouge et du jaune s'avère souvent nécessaire pour maintenir la dernière variété en bonne intensité de couleur, mais sera préjudiciable à la première.
Pour que les jeunes issus des accouplements montrent les coloris satisfaisants désirables, il faut qu'au moins un des parents possède lui-même un coloris très riche.

{flike}

 


CLUB CAUCHOISPour plus d'information sur cette race.
Visitez le site club Belge http://www.cauchois.be/